ASECNA: 60 ans au service des routes du ciel

Roland Ohaeri Features, Headlines, News Leave a Comment

Le 12 décembre 2019, l’Agence pour la Sécurité la Navigation Aérienne en Afrique et à Madagascar (ASECNA) célébrera ses 60 ans à Dakar, au Sénégal, pays hôte du siège, ainsi que dans les autres pays membres.

En effet, depuis le 12 décembre 1959, l’ASECNA assure la fourniture de services de navigation aérienne dans les espaces d’Etats africains qui ont décidé de mutualiser leurs ressources matérielles, humaines et financières en vue de garantir la sécurité des vols au-dessus de leur territoire. 60 ans après, les observateurs considèrent que l’ASECNA constitue un modèle de réussite à tous les niveaux. Zoom sur cette institution communautaire qui est, indéniablement, une fierté africaine.

Mr. Muhamed Moussa, Directeur Général, ASECNA

Un modèle d’intégration régionale

L’ASECNA est un établissement public international créé le 12 décembre 1959 à Saint Louis au Sénégal.L’ASECNA est un modèle d’organisme régional et autonome dédié à la gestion intégrée des espaces aériens et à la fourniture des services de sécurité de la navigation aérienne.L’ASECNA regroupe 18 Etats membres dont 15 Etats d’Afrique de l’Ouest et du Centre, Madagascar, les Comores et la France.

Un métier: fournir des services de navigation aérienne… 

La mission de l’ASECNA est d’assurer les services qui garantissent la sécurité des vols dans l’espace aérien à sa charge et de gérer ou entretenir toute exploitation d’utilité aéronautique ou météorologique à la demande des Etats membres et en vertu de contrats particuliers.

L’ASECNA assure la conception, la réalisation et la gestion, aussi bien pour la circulation en route que pour l’approche et l’atterrissage, des installations et services ayant pour objet l’information des aéronefs en vol, la transmission des messages techniques et de trafic, le contrôle de la circulation aérienne, la prévision et la transmission des informations météorologiques.

L’ASECNA gère ainsi un espace aérien de 16,1 millions de km2 (1,5 fois la superficie de l’Europe) comprenant cinq (5) Régions d’Information de Vol (F.I.R) définies par l’Organisation de l’Aviation Civile Internationale (OACI), trente (30) aéroports communautaires et une centaine d’aéroports régionaux ou nationaux.

…Plusieurs expertises

Formation. L’ASECNA dispose de trois écoles, à savoir, l’Ecole Africaine de la Météorologie et de l’Aviation Civile (EAMAC) basée à Niamey (Niger), L’Ecole Régionale de Sécurité Incendie (ERSI), Créée en 1964 et basée à Douala (Cameroun), et l’Ecole Régionale de la Navigation Aérienne et du Management (ERNAM) basée à Dakar (Sénégal), est chargée de l’organisation de cycles spéciaux dans toutes les spécialités, suivant les besoins de l’Agence. L’ERNAM abrite un Centre AVSEC, agréé par l’OACI, doté d’équipements de pointe, qui assure une formation d’excellence à la sûreté de l’aviation civile à l’intention des 24 Etats africains relevant du Bureau Régional de l’OACI pour l’Afrique Occidentale et Centrale

Ingénierie-études. L’ASECNA dispose d’une expérience avérée dans le domaine du génie Civil, du bâtiment et des équipements.

Calibration en vol. cette activité consiste à examiner en vol les signaux électromagnétiques émis par une installation radioélectrique. Il vise à s’assurer de la fiabilité des moyens de radionavigation desquels dépendent, en partie, la régularité et la sécurité de la navigation aérienne internationale.

Pour réaliser ces inspections en vol, l’ASECNA dispose d’un avion laboratoire de type ATR42 équipé d’un banc de mesure CARNAC 21 couplé à un système de trajectographie utilisant les principes de positionnement par GPS différentiel.Outre, les aides à la navigation, la calibration en vol concerne aussi les moyens VHF et les procédures GNSS. A noter que l’ASECNA vient d’acquérir un nouvel avion qui sera bientôt opérationnel pour renforcer son dispositif dans ce domaine.

Management technique et commercial d’aéroports. L’ASECNA peut se voir confier, par délégation de gestion, dans chacun des Etats parties ou dans des Etats non parties à la Convention, les services et installations aéroportuaires, de navigation aérienne, de lutte contre l’incendie et de météorologie aéronautique au niveau d’aérodromes où lesdits services ne sont pas assurés au titre des activités communautaires.Sur cette base, l’ASECNA gère les Activités Aéronautiques Nationales des Etats membres suivants. A ce titre, l’ASECNA fournit des services de la navigation aérienne et de la météorologie dans 118 aérodromes secondaires, 126 Stations météorologiques dont 90 stations d’observations synoptiques et 36 stations climatologiques et agro-météorologiques pour le compte des pays que sont le Burkina, la Centrafrique, le Gabon, la Guinée Bissau, la Guinée Equatoriale, le Mali, le Niger et le Tchad

Au plan commercial, l’Agence gère six (6) Aéroports principaux, à savoir : Bangui, Bata, Ndjamena, Niamey et Ouagadougou.

 Un rayonnement panafricain

 Ciel unique pour l’Afrique. Sur la base d’un programme baptisé « mon projet pour l’ASECNA », Monsieur Mohamed MOUSSA a été désigné Directeur Général de l’Agence à compter du 1er janvier 2017. L’ambition du Directeur Général est de fédérer davantage les États africains aux fins d’arriver à une « gestion coopérative des espaces aériens ». Cette forme de gestion ouvre des perspectives dans la mise en œuvre du concept de « Ciel unique pour l’Afrique » qui doit aboutir à l’uniformisation des réglementations, procédures de formation et d’exploitation des services sur l’ensemble du continent africain. C’est pourquoi l’ASECNA a ouvert une Délégation au siège de l’Union Africaine pour soutenir cette vision.

Navigation par Satellite. L’Agence est engagée dans un programme ambitieux de fourniture de services globaux de navigation par satellite, basés notamment sur EGNOS (European Geostationary Navigation Overlay Service) et GALILEO. Cette ambition s’inscrit dans une volonté affirmée d’anticiper une évolution technologique majeure entrainant une mutation profonde de la nature des services et de leurs modes de gouvernance. Elle vise à conforter le positionnement de l’Agence en tant que producteur de services dans un environnement concurrentiel croissant.

Conception des procédures de vol. L’ASECNA a été désignée par l’OACI, pour abriter le bureau de conception des procédures de vol au bénéfice du continent africain. L’objectif du programme est de soutenir la mise en œuvre de procédures de vol sûres et efficaces, en prêtant une attention particulière aux techniques de développement des procédures PBN et d’organisation de l’espace aérien afin de permettre de tirer bénéfice du PBN, en particulier pour les approches à guidage vertical et les trajectoires CDO et CCO.

Pour célébrer ce modèle et mieux l’offrir en exemple, le 60ème anniversaire sera l’occasion de réflexion autour d’un panel sur les grandes questions de l’heure qui interpellent l’Agence, notamment, l’utilisation des moyens satellitaires dans la fourniture des services ATS, mais aussi de communion à l’occasion d’une manifestation officielle à Dakar sous le parrainage du Chef de l’Etat du Sénégal. Ladite manifestation regroupera les ministres en charge de l’aviation civile de l’ASECNA, les anciens dirigeants, les principaux acteurs de l’aviation civile internationale, les partenaires techniques et financiers de l’Agence, les industriels, fournisseurs…

 

 

 

Share on Social Media

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *